loader image

CIRCUIT 9 – MARSEILLE II

Notre-Dame de la Garde

Cette basilique emblématique de Marseille a été construite entre 1853 et 1864 dans le style Romano-Byzantin. Bâtie sur une bute de 157m de haut, elle offre une vue imprenable de la ville sur 380 degrés. La vierge en cuivre et redorée avec un ½ kilo d’or tous les 25 ans, mesure 11 m de haut et 24 m avec son piédestal. Les Marseillais la surnomme ‘’la Bonne Mère’’, elle est considérée comme la gardienne des marins et des pêcheurs. Une dévotion populaire va se développer au cours des siècles, des centaines d’ex-voto (offrandes) ornent la basilique et l’extérieur, essentiellement des plaques de marbre. De superbes maquettes de vaisseaux, sauvés du naufrage ou ayant échappé à la fureur des pirates, flottent dans la basilique, suspendues au plafond.

Brûler un cierge à la « bonne mère », quand un vœu est réalisé ou pour demander quelque chose à la vierge Marie, est une tradition profondément enracinée dans le cœur des marseillais depuis des siècles. Sous la basilique se trouve une crypte creusée directement dans la roche.

La vue à couper le souffle mérite à elle seule le déplacement.

Vallon des Auffes

C’est un petit port de pêche, pittoresque, au charme authentique, niché sous la corniche au cœur de la ville qui symbolise la « Dolce Vita » à la marseillaise. Il abrite une cinquantaine de petites maisons de pêcheurs colorées, quelques restaurants et environ 80 places de petits bateaux de pêche, dont des barques marseillaises qui sont à Marseille ce que les “gondoles” sont à Venise. L’entrée du port est enjambée sur 60m par un viaduc duquel on peut admirer le Vallon des Auffes avec son décor de carte postale, incontournable !

Malmousque

A deux pas du Vallon des Auffes, le quartier caché de Malmousque, classé site protégé, ressemble à un village en bord de mer, avec son tout petit port, ses criques, sa petite plage de galets, ses dédales de ruelles tortueuses et son atmosphère particulière. Se balader dans Malmousque c’est faire une plongée dans le Marseille pittoresque d’autrefois avec ses belles bastides. On trouve dans ce quartier très calme un centre de repos de la Légion Etrangère. On y trouve aussi le restaurant le plus étoilé de la ville (3 étoiles au Guide Michelin depuis 2008). Ce sont essentiellement des habitués qui viennent prendre le bain dans une eau claire et se faire bronzer sur les rochers, tout en profitant d’un panorama exceptionnel.

Les Goudes

C’est un vrai petit village de pêcheurs situé à la porte sud de Marseille avec une vue imprenable sur la rade de la ville. Surnommé « le bout du monde marseillais » car la route prend fin un peu plus loin au début du parc national des calanques. On y accède par une jolie route sinueuse qui longe la mer. Les Goudes, c’est un rivage de petites criques et de collines écorchées et un superbe contraste de couleurs entre le bleu du ciel, le blanc de la roche et le turquoise de la mer. Autrefois exclusivement réservé aux pêcheurs, le port accueille désormais une majorité de bateaux de plaisance. Il est entouré de nombreux cabanons, de bars et de restaurants authentiques (surtout de poissons). Aux beaux jours, ce lieu donne une sensation de vacances et d’évasion, que ce soit pour un repas au restaurant, une balade ou un pique-nique en bord de mer.

Callelongue

C’est une petite calanque de pêcheurs typiquement marseillaise, pleine de charme avec ses cabanons, son restaurant, son club de plongée et ses petits bateaux posés sur la roche. C’est le point de départ de nombreuses randonnées. La vue sublime sur des petites îles ne vous laissera pas indifférent. L’accès en voiture y est réglementé.

« 1 de 2 »